MORBIHAN. 3 LIEUX POUR REVIVRE LA BATAILLE DES VÉNÈTES

lundi 15 mai 2017

Morbihannais, la Bataille des Vénètes vous évoque certainement quelque chose mais quoi exactement ? Il s’agit pourtant d’une des plus importantes batailles de l’histoire bretonne ! Un jour de l’année 56 avant Jésus-Christ, les flottes romaine et vénète s’affrontèrent sur l’actuelle côte morbihannaise - même si sa localisation exacte demeure un mystère ! Retour sur les origines de ce combat naval qui marqua le début de la période gallo-romaine…

 

Au cours de l’été 57 avant Jésus-Christ, Publius Crassus, envoyé par Jules César, obtient des peuples d’Armorique une soumission quasi-totale garantie par des otages. Seuls quelques irréductibles résistent, dont les Vénètes, marins et habiles marchands qui disposent d’une flotte importante et font office de rouliers des mers. Aussi l’hiver venu, lorsque les Romains tentent de réquisitionner du blé, les deux préfets chargés de la collecte sont faits prisonniers par les Vénètes. L’affrontement devient alors inéluctable : cette capture livrant le prétexte à César pour attaquer les fiers armoricains.

Parallèlement à des opérations menées dans l’actuelle Normandie, César décide de s’attaquer aux Vénètes par " le sol ". Très mobiles, les Vénètes parviennent à s’échapper par la mer dès que nécessaire. Durant le printemps et l’été, les attaques menées par les Romains contre leurs villes fortifiées (" oppida "), comme à la pointe du Blair à Baden ou à Beg-an-Aud à Saint-Pierre-Quiberon, ne parviennent à emporter la décision.

Mais les Vénètes connaissent également bien le milieu maritime, notamment le phénomène des marées inexistant en Méditerranée. Leurs navires solides, construits en chêne et dotés de voiles en cuir, d’une proue et d’une poupe élevées, sont particulièrement bien adaptés à la navigation. Face à eux, la marine de Jules César est peu importante : ses navires légers, bas sur l’eau, se mouvant avec des rameurs, ne peuvent soutenir la comparaison. Aussi, l’hiver 56, César commande de nouvelles embarcations auprès des peuples gaulois du Poitou et de la Saintonge actuels, et fait revenir des galères de Méditerranée.

Un matin de septembre 56, tous ces bâtiments menés par Decimus Junius Brutus, le fils adoptif de César, se positionnent sur la côte pour affronter près de 220 navires Vénètes. César observe le combat du tumulus de Tumiac ou du cairn du Petit-Mont.

Aux environs de 9h, les Vénètes largement favorisés par le vent matinal, se lancent contre les Romains : leur stratégie vise à faire le plus de dégâts possibles en percutant les navires ennemis moins solides.

Brutus, encore au mouillage et donc plus ou moins acculé, tente alors de gagner le large, au risque de voir la supériorité des navires Vénètes s’exprimer. Il bénéficie bientôt d’un atout majeur : le vent faiblit jusqu’à s’arrêter et le combat naval reprend des allures connues, où  l’expérience des Romains se fait jour ! Habitués aux manœuvres rapides et aux abordages violents, ils parviennent à déborder les Vénètes, rendant leurs vaisseaux inutilisables.

A la tombée de la nuit, la bataille s’achève sur une lourde défaite Vénète.

 

Prolongez la découverte

Le KER

Une expérience inédite d’immersion en cinéma dynamique avec un film tourné sur les plages du Golfe du Morbihan. Un pari alliant innovations technologiques et rigueur scientifique, puisque l’équipe de réalisation s’est entourée d’historiens et de troupes de reconstitution pour demeurer au plus près des réalités historiques... Un air de Game of Thrones en prime !

UN SUCCÈS " MADE IN MORBIHAN " : le parc ludo-éducatif installé il y a tout juste un an à Vannes engrange les prix prestigieux : à Séoul en octobre, puis en février à Hollywood où le film a reçu le Prix du meilleur court-métrage 3D lors de la cérémonie Advanced Imaging Society Lumière Creative Awards. Ce n’est pas sans compter de possibles exports de cette histoire bretonne aux USA et en Australie. A suivre !

www.le-ker.bzh

 

Cairn de Petit-Mont

Les écrits de Jules César indiquent qu’il aurait assisté à la bataille d’une certaine hauteur - sans doute juché sur le cairn. La découverte d’une stèle dédiée au général Quintus Sabinus renforce l’hypothèse du déroulement de cet affrontement au large de Petit-Mont.

www.morbihan.fr/petit-mont

Archives départementales

La Bataille des Vénètes fait partie des 56 dates clés de l’exposition " Quelle histoire ! L’histoire du Morbihan en 56 dates ".

www.archives.morbihan.fr